Une main glissée entre les cuisses

Boire ou jouir, il faut choisir “Sers les, gigote un peu, il faut que tu sentes mes doigts ma chérie…” (Je n’aurais pas dû tant boire pensait in petto Maliou qui ne savait pas résister à une menthe à l’eau. Je suis tellement excitée que j’ai envie de pisser. Et quand j’ai envie de pisser…

Montée sur la table

On verrait même la couleur de sa culotte Les Anciens de l’Amicale des Sauveteurs n’étaient guère plus nombreux et pour se changer les idées ils avaient eu l’idée de faire venir une jeunesse. La petite McDougall s’était révélée particulièrement rafraîchissante mais ils n’avaient pas pu l’empêcher de monter sur la table et commencer un strip…

La petite culotte à pois

Molle comme une femme en attente d’amour Alanguie, elle reposait, cuisses ouvertes et robe relevée qui montrait une incongrue culotte à pois. On entendait vrombir une mouche prisonnière dans l’appartement. Ça ressemblait à un début de printemps mixé à une fin d’hiver. Elle rêvait de pénétration et d’efforts mouillés mais rien ne se passait.

Un cul rond et frais

Tortiller du popotin, ça paye toujours Lorina trouvait son fessier génial. Il lui ouvrait les portes de tous les pontes de la boîte qui la convoquait pour des raisons bidons rien que pour la voir se dandiner dans ses pantalons très très serrés. Mais le seul qui pouvait le contempler dans toute sa splendeur -…

Il fallait prendre un numéro

Pelotage mathématique Et ensuite, on allait voir la dame. Les règles étaient compliquées: un numéro pair permettait de toucher les seins et les fesses, un numéro impair le minou. Un multiple de 11 permettait de mettre un doigt où l’on voulait. Si la somme des chiffres était divisible par 13, on devait se laisser branler…

Je sens bien l’année 2016, là

Pénétration anale pour une année pas banale Cindy avait voulu que le passage de cette nouvelle année soit mémorable. Il fallait que son homme commente à l’enculer le 31 décembre au soir jouir au 1 janvier nouveau. Elle y pris tant de plaisir qu’elle se jurât de recommencer ainsi toutes les nuits.

L’odeur de son parfum lui montait jusqu’au nez

Une femme à l’odeur intime tellement particulière Et, évidemment, une odeur purement sexuelle de jus de chatte. Ou quelque soit le nom qu’on pouvait donner à cette substance. Il s’était toujours demandé comment cela se faisait que personne n’ait cherché à en faire un parfum. Il faudrait qu’il note ça quelque part…

Blanche dans le lit et rose son sexe

Tu n’es pas obligé de me regarder me caresser Il semblait à Thomas que la fille se caressait en continu toute la journée. Quelle que soit l’heure où il pénétrait dans la chambre, il la trouvait cuisses grandes ouvertes, sexe humide et clapotant, deux doigts frottant le clitoris. Seul la couleur des draps changeait et…