Aïcha détestait avoir froid aux mollets

Elle passait un temps fou à remonter ses bas, au marché ou dans la rue mais elle ne supportait pas les collants. Et les porte-jarretelles lui allaient toujours très bien.

Voir aussi :

4 réponses sur “ Aïcha détestait avoir froid aux mollets ”
  1. En même temps, Khadafi avait une passion pour la femme en général :-) Qu’il dépasse les stéréotypes de la séduction est plutôt un bon point pour lui :-)

  2. Vous voulez dire qu’il a pulvérisé les stéréotypes ! Ses fameuses gardes prétoriennes armées jusqu’aux dents se sont plaintes de viols à répétition. Ça pourrait faire une belle images ça “Songeant à son amour immodéré pour les gros calibres, Mouammar se demandait si le Prophète eut apprécié qu’il ne possède que si peu d’eunuques”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *