Aveugle aux formes

À tâtons, les tétons et le reste

Tatiana ne se formalisait pas de la cécité de Juan. Ses mains baladeuses et curieuses sur son corps lui délivrait des sensations délicieuses. Elle semblait un continent à découvrir. Et la découverte de sa véritable nature prendrait le temps qu'il faudrait mais elle serait inoubliable.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *