Bâton de joie

La première chose que Pétunia remarquait en entrant chez les gens, c'était les objets longs et durs. Sa mère l'avait bien mis en garde contre ce genre de curiosité mais elle n'y pouvait rien, c'était sa nature profonde.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *