Login/Se connecter |
Join Now / Devenez membre

Si le cul ne brûle pas, ça n’est pas satisfaisant

Marie-Rose chopait des tendinites à fouetter toutes ces belles vicieuses qui se vantaient en montrant les marques de fouet à leurs copines. Mais la grosse Véra était la pire. Elle semblait insatiable et gigotait son gros fessier avec un entrain désespérant.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top