Il fait trop chaud partout

Mouillée la tête, mouillé le minou

Clarette crevait de chaud et passait son temps à prendre des douches froides. Mais toute cette eau dégoulinante lui donnait des idées, des idées cochonnes pour tout dire et elle finissait par se caresser jusqu’à avoir trop chaud de nouveau. Cet été promettait d’être long.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *