D’où venez vous, mademoiselle ?

Branler un monsieur vous vaudra une place aux Cieux

Elle avait traversé le hall d'entrée et s'était dirigée sans hésiter vers lui. C'était comme un signe du Ciel, une évidence éclairante que sa main s'adapterait parfaitement à la verge tendue, que le rythme de la caresse serait inné, bref, qu'il fallait la prendre comme maîtresse sans tarder.

Voir aussi :

4 réponses sur “ D’où venez vous, mademoiselle ? ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *