Douceur écartée

L'endroit où il faut appuyer

M. Robert avait toujours besoin d'explications et de précisions. Il n'osait toucher une partie du corps que si on lui avait soigneusement expliqué sa fonction. Et pour ce qui était du sexe féminin, il n'avait pas encore conclu si il servait à évacuer des substances internes, si c'était un sas de sortie pour foetus ou un réceptacle de plaisir sexuel.

Voir aussi :

2 réponses sur “ Douceur écartée ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *