En chair et quand même des os

On pourait trouver assez d'huile pour enduire les seins, fesses et autres volumes de Tani mais si on tombait en panne ?

Voir aussi :

4 réponses sur “ En chair et quand même des os ”
  1. C’est vrai, de quoi d’autre pourrait-on bien la oindre ? Il faut bien pourtant que nous la oignions cette sialagogue Tani qui nous met l’eau à la bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *