Écoute, à choisir je vais prendre la culotte rose

Marie-Jeanne s'inspirait de ses amantes pour ses achats compulsifs dans les magasins de lingerie. Son goût récent pour les achats directement au téléphone ajoutait une touche surréaliste aux parties de jambes en l'air.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *