La grosse dame qui disait oui à tout

non member

Il faut trouver le petit trou caché dans une telle masse de chair rose

Rosalie était vraiment fière de ses formes. Comme elle le disait « Au moins, les gens ont des choses à caresser, pétrir et aimer ». C’était une vraie exploration que de pénétrer son sillon fessier ou de glisser la tête entre ses cuisses. Une exploration qui menait à des trésors de jouissance.

Voir aussi :