Login/Se connecter |
Join Now / Devenez membre

Si tu me lèches bien, il se peut que je te fesse

Suzette n’en demandait pas tant. Un simple minou humide aurait fait son bonheur. Toute cette chair étalée et offerte à sa langue, ces longs gants du cuir, cet air supérieur, c’était presque trop.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top