Il se branlait sous un lampadaire

Bite solitaire en quête d'amour et de caresses

Kouki et Célesta était de sortie comme tous les vendredi, à la recherche d'un mâle convenable, ce qui n'était pas évident en cette saison. Quand elles aperçurent le gros Antoine secouer son sexe devant l'affiche du mur des Soupirs, elles surent qu'elles tenaient leur homme. Un type à ce point en manque d'amour serait complètement à leur merci, prêt à satisfaire tous leurs désirs.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *