Une jeune femme au cachot

Attachée et punie, ravie d'être à ce point désirée

Dans l'obscurité et l'humidité, chaque parcelle de son corps gagnait une sensibilité étonnante... Il suffisait de rêver à son amant héroïque, de son sexe tendu, de son petit cul bien musclé, de la chaleur des draps et de la douceur d'un bon chocolat chaud pour oublier son inconfort tout relatif. Elle savait bien qu'on viendrait la chercher pour profiter de son corps meurtri.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *