La France, médaille d’or

L'excitation de la victoire était telle dans l'équipe que les filles étaient obligées de trouver des moyens efficaces de faire baisser la tension. Au point que l'odeur de chlore était devenu un puissant aphrodisiaque.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *