La pratique du sexe peut être bon pour le souffle

Souffler dans une queue, ce n'est pas très courant

Tous les deux jours, Daniel regonflait Gretchen pour s'envoyer en l'air. Il faut dire que la place manquait dans son minuscule studio.

Agalmatophilie: fétichisme des poupées gonflables (d'après la liste du Petit Dictionnaire coquin de Vassilia).

Voir aussi :

4 réponses sur “ La pratique du sexe peut être bon pour le souffle ”
  1. Oui, une voiture toute ronde pour un cubiste… Au moins la poupée est ressemblante ! Et si l’on a les moyens, on peut même se faire un diorama des demoiselles d’Avignon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *