Le fauteuil favori

Samir s'était fait sucer sur les chaises de la cuisine, les toilettes des WC, les chaises du jardin à l'anglaise, le banc de la pergola mais c'était dans le fauteuil du petit salon qu'il prenait le plus son pied. Le fait de faire face au portrait de l'arrière grand-mère de Syren y était un peu pour quelque chose. C'était exactement son type de femmes.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *