Le timide du 4°

Il rougissait quand on le chatouillait, il rougissait quand on le débraguettait, il rougissait quand on le branlait. Ce jeune homme avait tout de la tomate mais se révélait d'une résistance à toute épreuve.

Voir aussi :

4 réponses sur “ Le timide du 4° ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *