Les odeurs de la jungle

Jungle beat et bite sauvage

Râana, fille de la jungle, n'était plus que moiteur et chaleur. Cela faisait deux nuits qu'elle miaulait dans les sous bois, affolant les mâles de toute race. Mais nul n'osait s'en approcher... Faire l'amour avec elle c'était risquer morsures, griffures et épuisement. Une fois qu'elle vous avait attrapé, elle ne vous relâchait plus tant qu'elle n'était pas entièrement satisfaite et ça pouvait prendre beaucoup de temps.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *