L’odeur des femmes en soirée n’était pas la même

C'est ce que pensait Clarisse qui demandait à ces copines de la laisser tester sa théorie à tout moment de la journée. Au bout de trois mois, elle s'était rendu compte qu'il fallait aussi tester les odeurs avant et après l'orgasme.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *