L’uniforme ne fait pas la shemale

Enculage délicieux à la caserne

Après les angoisses des combats, le retour à la caserne n'était pas toujours facile et on pouvait se laisser aller à s'enculer dans les chambrées pour passer le temps et ressentir des émotions sexuelles qui compensaient à peine les poussées d'adrénaline du terrain.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *