Miroir, mon beau miroir

Cela doublait le plaisir, quelque soit l'orifice par lequel on s'introduisait. Il fallait essayer maintenant avec deux miroirs.

Voir aussi :

2 réponses sur “ Miroir, mon beau miroir ”
  1. pas évident quoiqu’un peu narcissique, cela dit quand on n’a pas une main secourable … cela teste un bel effort.
    comme disent les ricains, in god we trust !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *