Login/Se connecter |
Join Now / Devenez membre

Le pull c’est pour tenir le haut au chaud

Victorine voulait bien montrer sa foune, écarter les cuisses, explorer de ses doigts son humidité intime, mais, pour rien au monde, elle ne poserait pour un peintre. Ces gens-là puaient la térébenthine, fumaient des cigares de mauvaise qualité et pensait à leurs tableaux quand ils faisaient l’amour.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top