Mon gros loup

Gros cul, grosse queue, grosse envie

Allez, mon chéri. Attrape ma langue et tu pourras la fourrer dans tous mes orifices, les béants et les serrés. On baisera toute la nuit et, au matin, tu ne seras même pas dire ce qui s'est passé exactement. Je veux du cul et un nouveau tailleur.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *