Montre moi ton minou, chérie

La couleur des sous-vêtements dépend de l'amant

Après deux ans de mariage, Annie avait toujours du mal à se montrer nue devant son mari. Il faut reconnaître qu'elle avait le même problème avec ses deux amants, le plombier et sa tante Josette. Elle se trouvait plus désirable avec quelques grammes de tissus sur elle au plus grand désespoir de ses amoureux qui se contentaient de ce qu'elle acceptait de leur montrer.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *