Comment pouvait-on se passer de la fourrure ?

Les poils sont le poivre et le sel de la chatte

Iorane ne pouvait jouir que dans l’enveloppement de fourrures animales tuées sauvagement dans la toundra glacée. C’est du moins ce qu’elle racontait à ses amants quand il s’agissait de lui faire un cadeau.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *