Le Prince qui se disait Princesse

non member

Plonger dans des fesses royales, c’est goûter au vrai luxe

Elles s’étaient données rendez-vous dans les escaliers de l’Archevêché. Ils s’étaient embrassées fougueusement mais il leur en fallait plus et les caresses s’étaient montrées plus directes. Elles avaient finalement abandonné toute retenue et ces escaliers valaient bien les draps de soie des hôtels particuliers.

Remarque au passage

J’ai découvert récemment des illustratrices/illustrateurs yaoi, un genre de manga où des personnages très ambigus ont des interactions amoureuses. Le fait que les personnages yaoi puissent aussi être considérés comme des femmes travesties m’ont donné envie de réaliser des illustrations dans ce sens. Et le décorum associé au genre m’intrigue aussi. J’ignore si ça va vous plaire mais le désir ne se freine pas.

Voir aussi :