Romane, exquise ex

Mon adorée m'avait quittée non sans avoir, dernier soupir, effectué un déshabillage en règle pour me rappeler tout ce que j'avais gâché. Je garderai gravé dans ma mémoire ses courbes, ses seins, ses fesses, sa queue et ses soupirs fatigués.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *