Secoue la grosse fille

L'amour c'est aussi du sport

Secoue la bien jusqu'à qu'elle n'en puisse plus, qu'elle crie grâce et qu'elle perde un peu de poids à force de contractions visqueuses et humides, de gesticulations désordonnées et de litres de sueur versés sur le lit. Fais la bouger et ramper pendant de longues heures et elle t'en sera reconnaissante.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *