Souffle sur mon petit trou

Même les hommes ont des orifices sensuels

Masha ignorait que les hommes hétéro pouvaient prendre du plaisir à se faire caresser le trou d'anus. Évidemment, l’œil sombre qui le fixait l'intimidait - il y avait une obscénité dans cette ouverture assez inhabituelle - mais elle adorait aussi découvrir de nouveaux terrains de jeu.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *