Un besoin pressant

Pour Renata, se toucher aux toilettes était un rituel quotidien indispensable à la journée. En fait bi-quotidien. En fait, dès qu'elle le pouvait.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *