Un collier de perles culières

Un trésor bien caché entre les fesses

Une à une, plop plop, les perles rondes sortaient du trou du cul de mademoiselle Marguerite. Le sourire ambigu qu'elle arborait était particulièrement perturbant mais ce qui frappait le plus le visiteur c'était le brillant des sphères nacrées. Plop plop.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *