Alphabet érotique: O comme Onomatopées

Voir aussi :

6 réponses sur “ Alphabet érotique: O comme Onomatopées ”
  1. Je rêve de lire des chroniques onomatopathes : pattes aux logis, et sous toi le mât, tu mattes là. Qu’est-ce qu’ils se mettent là ! – Ah ! Ah ! Ouh ouch-ouch hi ! Hu Hullule didi dudule… Qu’est-ce que ça mâte là ! Ah ça, c’est bien vrai : – Les soupirs des matelas, on n’en parle jamais assez – Et si on en écrivait , là, des chroniques de matelas qui mattent là, sous les.. : des chroniques à désaouler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *