Le beau cul blanc de Violaine

Une caresse intime surprenante

Violaine était tellement fière de son cul qu’elle acceptait volontiers de le montrer voire qu’on le touche, ce que Mme Tignoy appréciait au plus haut point. Elle invitait donc régulièrement à coucher à la maison.

Voir aussi :

2 réponses sur “ Le beau cul blanc de Violaine ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *