Blanche dans le lit et rose son sexe

Tu n'es pas obligé de me regarder me caresser

Il semblait à Thomas que la fille se caressait en continu toute la journée. Quelle que soit l'heure où il pénétrait dans la chambre, il la trouvait cuisses grandes ouvertes, sexe humide et clapotant, deux doigts frottant le clitoris. Seul la couleur des draps changeait et les quelques vêtements qu'elle portait sur elle. Il n'arrivait même pas à comprendre quand est-ce qu'elle trouvait le temps de se changer.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *