Branlette d’amour

La poupée bandait très dur

José était fou de Paulinha qui, elle, semblait toujours perdue dans ses rêves de petite fille trop vite grandie. La branler semblait une bonne façon de commencer à faire réellement connaissance.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *