C’était tout à fait nouveau

Pénétrer un cul aussi serré, Thibault ne l'avait encore jamais fait. Il fallait pousser et pousser et cette tête de mule qui ne voulait pas de gel lubrifiant. Mais c'est que ça pouvait faire mal en plus ces bêtises.

Voir aussi :

4 réponses sur “ C’était tout à fait nouveau ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *