L’O lui monte à la bouche

Toujours vérifier les dents pour ses esclaves sexuels

Lorsque j'ai appris la mort de Régine Deforges, je me suis demandé pourquoi les médias ne parlaient pas de son fameux roman érotique Histoire d'O et je me suis mis(e) au travail pour lui rendre un petit hommage. Sauf qu'entre temps, je me suis rendu compte de ma bévue: Deforges n'était que l'éditrice d'Histoire d'O, écrite par Pauline Réage (pseudonyme de Dominique Aury) ! On a le droit de se tromper mais rendons à César ce qui lui appartient et publions ce dessin puisqu'il faut bien faire vivre ce blog.

Voir aussi :

6 réponses sur “ L’O lui monte à la bouche ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *