15 réponses sur “ Jeux Olympiques d’hiver 2010: l’épreuve de projection sur glace ”
  1. ça ne suffit pas d etre relookée mais ça fait partie du jeu, c’est la performence, le talent qui comptent, etre bien dans sa tete et dans son corps et le résultat est là.

  2. Avec une arme, on court des risques… Avec deux, on les double…. Tsé, tsé, C’est juste les risques qu’on double à être doublement armé, par les chances à « faire mouche ». Nan ! tiré d’un trait fin suivi d’un épais, notre post… Mais de toute façon, comme il nous spamifie, le blog de Camille, comme quoi le « erog » ferait de la peine insu l’aire (carrément) une ère d’inculte… ça ne vaut même pas une insulte…. Notre calembour, hein… :-))))). Cette blague ! Vaut mieux en rire n’est-ce pas… ça devient même amusant, juste un petit « dialogue intime » entre la maîtresse bloggeuse d’y celui blog, et nous « maîtres » d’un bloc jugé d’insanités… Non ? Une réflexion stupide, comme ça, en passant : c’était juste pour rire, d’accord ?

  3. Elle est pudique, elle garde son slip, et elle doit projeter à travers. Tous les concurrents gardent-ils le slip ? Y a-t-il une discipline de projection sans slip ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *