Madame ne s’en lassait pas

Et ces sous-vêtements incroyables ! Où est-ce que sa bonne allait acheter ces choses indécentes. On n'en trouvait dans aucune des boutiques chic qu'elle fréquentait avec ses amies.

Voir aussi :

2 réponses sur “ Madame ne s’en lassait pas ”
  1. Oh, je vous comprends, chère madame. Je suppose qu’il vous faut une autre soubrette pour les travaux domestiques? Moins jeune et moins appétisante, LOL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *