Motarde en érection dans le désert de Dijon

Rouler le slip tendu est assez jouissif

Roberta fonçait droit devant, le sexe durci par les sensations de vitesse et les vibrations qui lui remontait dans le cul. Elle regrettait toujours de faire de la moto en solitaire parce qu'elle aurait bien fait l'amour, là, dans les dunes, malgré le sable qui piquait, rien que vous évacuer la tension et ses petites bourses. Mais personne n'osait la suivre dans ses parcours timbrés...

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *