Pénétration anale pour M. Roumagrin

Apprentissage de l’intromission

C'était bien la troisième jeune fille à qui Pétula expliquait la manœuvre. « Regardez bien comment je l'introduis, mademoiselle. Fermement, sans à coup, tout en souplesse ». Elle espérait que celle-ci serait un peu plus futée que les précédentes qui semblaient confondre le godemiché avec un levier de vitesses.

Voir aussi :

2 réponses sur “ Pénétration anale pour M. Roumagrin ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *