Login/Se connecter |
Join Now / Devenez membre

Tu la sens, mon odeur ?

Thérèse en avait soupé de ces machos qui ne pensaient que par leur bite. Au moins, ce petit monsieur savait penser par sa langue.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top