Poème fripon sur divan frippé

Noble pénis sur canapé

Allons, M. de Lalampe, ne faites pas votre timide et montrez-moi que vos capacités physiques valent bien la finesse de votre esprit. Je suis sûr que vous saurez manier la langue dans ma fente avide aussi bien que dans les salons de la Duchesse.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *