Protection des animaux

Sheila ronronnait de plaisir à chaque rencontre. Et au bout de la nuit, il fallait dévaliser une pharmacie pour trouver assez de pansement pour couvrir les griffures.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *