Sa peau avait le goût de l’alcool

Rosemonde refusait d'admettre qu'elle était lesbienne mais dès qu'elle avait un peu bu, elle draguait toutes les femmes à portée de voix et finissait invariablement au lit avec une de ses conquêtes incrédules.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *