Seigneur, évitez moi le désir physique et sans issue

L'amour partout dans les couloirs

Cette maison ne semblait avoir aucune issue de sortie et sœur Marianne errait de chambres en couloirs, évitant avec difficulté les appels à partager les ébats sexuels de ces jeunes personnes en pleine forme physique ma foi et qui semblaient infatigables.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *