4 réponses sur “ The Secret Room: la lune à la fenêtre ”
  1. A la fenêtre de mon HLM, dans ma ville de cendres et de vapeurs d’essences, j’ai vu la lune descendre, admirer mon indescence jusqu’à son incandescence… Mais voila ! Quelqu’un s’étant mis à hurler : – ça n’a aucun sens, la blonde lune s’est diluée.

  2. Pour moi, la lune à la fenêtre, l’été, sa lumière tamisée est une complice impromptue, et bienveillante. Pas la vôtre, Camille ! Please, Camille,nous ferez-vous une version opposée, où c’qu’elle sera sacralisée (Magritte, Vasareli, etc) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *