Un sportif sans sponsor c’est comme une capote sans pénis

Jeux sexuels pour arbitres olympiques

Si l'important, c'était de participer, Olga pensait que certains juges profitaient un peu trop de la situation. Pas qu'elle trouvât cela désagréable, c'était juste que ce n'était pas très bon pour sa concentration de s'envoyer en l'air juste avant une compétition.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *