Une bougie seigneuriale

La Chevalière de Minson ne se lassait pas des découvertes qu'elle pouvait faire à la cour. Ainsi donc, les bougies ne servaient pas qu'à illuminer les salles de bal ? On pouvait s'en servir comme objet de plaisir intime ? Quelle chance elle avait d'avoir Mme de St Rodez comme conseillère intime...

Voir aussi :

2 réponses sur “ Une bougie seigneuriale ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *